Disneyland Paris à travers l’oeil de La Sardina

Par un beau samedi de Juillet, j’ai décidé d’étrenner La Sardina. La Sardina, c’est un appareil de lomographie utlisant des pellicules 35mm avec un objectif grand angle, le tout ressemblant à une boite de sardine, d’où son nom.

La Sardina Lomography

Acheté depuis plus de 2 ans, je n’avais jamais pris le temps de le tester. Alors pour ma 1ère sortie en sa compagnie, je me suis dirigé vers Disneyland Paris, profitant des heures de magie en plus. Et voilà le résultat :

J’ai aimé son fonctionnement, simple, une molette a tourner, viser, shooter, recommencer et à la fin rembobiner.

Je suis même fière de n’avoir aucune photo gâchée. Elles sont toutes magnifiques à mes yeux, ce charme fou de l’argentique et de la lomographie, de prendre une photo et de découvrir plusieurs jours plus tard le résultat, ce grain un peu gros loin de la netteté des appareils d’aujourd’hui.

Les prochaines fois, il faut que je teste l’exposition multiple, les expositions longues et développer mes pellicules en traitement croisé (développer une pellicule diapo dans un composé C41 normalement prévu pour les pellicules négatives) donc …

… Je sens que cette boite de sardine va traverser l’Atlantique pour visiter New York City dans un mois (hhhhhiiiiiiiii cri d’hystérie)

Et vous, vous avez deja testé ce type d’appareil de lomographie ?

Des bisous

Advertisements

Une réflexion sur “Disneyland Paris à travers l’oeil de La Sardina

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s